Passion insouciante – Sexe pendant la grossesse

Non, ça ne fait pas mal à votre bébé si vous avez des relations sexuelles. Au contraire! Tant qu’il n’y a pas de raison médicale, vous pouvez profiter du sexe comme avant. Les endorphines produites bénéficient également au bébé! Parce que, si maman va bien, ce bien-être a un effet positif sur la santé du bébé. Protégé par le liquide amniotique, le sac amniotique et les tissus mous du col de l’utérus, le bébé est protégé des influences extérieures. L’enfant ressent ses mouvements comme si vous montiez des escaliers. Les problèmes et les peurs surgissent dans l’esprit des parents. Parlez-en avec votre partenaire pour pouvoir vous adonner à votre passion sans souci.

Le sperme aide-t-il à respirer?

Selon le moment de la grossesse où vous avez eu un rapport sexuel, vous pouvez répondre à cette question par oui ou par non. Les prostaglandines contenant du sperme peuvent provoquer le travail, mais peu de temps avant la naissance. Parce que seulement à cette période, le col est suffisamment ouvert pour que le sperme puisse pénétrer. Les préservatifs peuvent protéger contre cela pour le moment.

En particulier chez les femmes qui sont en retard, les rapports sexuels peuvent accorder le corps de la femme à la naissance.

En cas de douleur ou d’autres changements physiques, tels que des saignements, vous devez en informer votre médecin et discuter de tout le reste avec lui. Lors de fausses couches ou de naissances prématurées antérieures, le premier et le dernier tiers de la grossesse sont considérés comme critiques. Vous devriez en parler à votre médecin! Sinon, les raisons suivantes parlent contre les rapports sexuels:

-Dans le cas d’un col ouvert prématuré, le risque d’infection ou de naissance prématurée augmente. Les préservatifs peuvent neutraliser cela.

-Saignement

– Travail prématuré

– Déchirure de la vessie avec liquide amniotique sortan

Le sport pendant la grossesse!

Si vous avez cessé de faire de l’exercice à cause de votre grossesse, vous pouvez recommencer. Parce que le sport est bon pour vous! Bien entendu, il convient d’éviter les sports tels que la plongée en haute mer, le kickboxing, les sports d’équipe et les sports à haut risque et à risques de chute, ainsi que les activités où votre rythme cardiaque dépasse 140 battements par minute.

Mais nager, marcher ou faire du vélo reste recommandé :

– Vous préparez votre système cardiovasculaire à l’accouchement.

– Le sport réduit le risque de développer un diabète gestationnel.

– Les fluctuations hormonales sont contrôlées par le sport.

– Ils se sentent plus équilibrés et satisfaits.

– Le sport empêche la rétention d’eau.

– Le risque de thrombose est réduit.

– Etre plus résistants au rhume et aux infections.

À quelle fréquence puis-je faire du sport?

En général, vous ne devriez faire autant de sport que vous le faites bien. Votre corps vous signalera s’il en reçoit trop. On recommande sinon 2 à 3 fois par semaine entre 30 et 60 minutes.

Il est important que vous fassiez attention à vous et teniez compte des points suivants:

– Toujours bien s’échauffer avant de faire de l’exercice.

– En cas de vertige ou de douleur, arrêtez immédiatement.

– Votre pouls ne doit pas dépasser 140 à 145 battements par minute.

– Buvez beaucoup.

– Prendre souvent une pause.

– Portez des vêtements de sport confortables.

Pour les plaintes suivantes, vous devriez mieux éviter le sport:

– Faiblesse du col

– Tension artérielle élevée

– Travail prématuré

– Troubles de la thyroïde

– Complications ou fausses couches lors de grossesses précédentes